Mon rdv chez le pédiatre minute par minute

S’il y a bien une situation que je vis avec un peu de pression, c’est le rdv chez le pédiatre. Parce que la salle d’attente est tout le temps pleine, parce que ton enfant qui habituellement ne se roule jamais par terre a décidé de le faire au moment d’un bilan pédiatrique, etc. Les pédiatres et moi, c’est une longue histoire. En voici un petit extrait minute par minute.

Pédiatre Lille blog maman bons plans

7h30 : Le soleil vient de se lever ou presque. (Ah bon ? Mais kou kil est ?) Je prépare l’enfant numéro 1 pour aller à l’école. Il est content parce que je le récupère en fin de matinée pour aller chez le pédiatre. Il a oublié que c’était pour un vaccin…

7h47 : Quand j’ai pédiatre, je fais un peu attention à ma tenue. Il faut que je puisse me baisser souvent pour habiller les nenfants, éventuellement les relever quand ils se roulent par terre. Le tout sans ressembler à un plombier. Au cas où la référence ne soit pas évidente, je vous laisse imaginer la vision du plombier sous l’évier avec un jean sans ceinture…

7h49 : Et puis j’essaie de trouver la tenue du Mumpower. Celle qui ne donne pas l’impression que tu es débordée et que tu es en total contrôle de la situation. N’a t’on pas toutes vécues ces moments où un professionnel de l’enfance te balance cette réflexion poil-à-gratter ? Sans compter le fait de devoir arriver à l’heure avec des enfants pas toujours coopérants, de penser au carnet de santé, au vaccin, de gérer le déshabillage, la piqûre, les cris, le rhabillage, les cris, le caprice qui la fout mal, écouter les préconisations en même temps que l’enfilage des chaussettes… La tenue Mumpower a un effet bouclier sur moi.

7h50 : Je suis fatiguée.

7h51 : Il reste des biscuits dans le placard ?

8h02 : Je réveille mon enfant numéro 2. A lui aussi, je lui trouve la tenue du Sonpower. Du genre sans tâche, avec des couleurs qui piquent pas. Genre : « La mère elle gère et son fils -à défaut de savoir nommer tous les animaux – et bah il est bien habillé » (don’t juge me)

10h30 : En route pour récupérer l’aîné à l’école. En métro. Avec une poussette. Oui, j’ai une voiture et non, je ne suis pas SM. Dans ce cas de figure, le métro, c’est plus cool.

10h32 : Mais pourquoi l’ascenseur n’arrive pas ?

10h33 : Je me visualise avec un enfant sous le bras, la poussette dans l’autre bras en train de descendre ces interminables escaliers. Je vous ai dit que je me suis fait opérer il y a peu de temps et que je ne peux pas porter de charges lourdes ?

10h34 : La porte s’ouvre enfin. Gros soulagement.

10h35 : L’odeur des ascenseurs du métro lillois donne presque envie de prendre les escaliers…

10h38 : In the metro. Et là, y’a un mec accroupi en plein milieu de la rame et qui m’empêche de rentrer avec ma poussette. Il se pousse in extremis. Ma vie est dingue.

10h48 : Je suis devant l’école et ses dix marches.

10h52 : Mon fils arrive tout guilleret. Partir avant tous les autres enfants, c’est un peu un jour de fête. Même pour une piqûre.

10h55 : Et c’est reparti pour le métro. Quand soudain, une illumination : « Put*#%, j’ai oublié le patch qui anesthésie ».

10h56 : C’est comme ça que l’on se retrouve dans le couloir du métro en train de coller sur l’avant-bras de son fils « un patch magique qui empêche d’avoir mal« 

11h15 : On est dans la salle d’attente du pédiatre. Je n’ai perdu aucun enfant sur le trajet. On a cinq minutes d’avance. Il y a juste une personne avant moi. Et mes enfants sont calmes.

11h16 : JE GERE

11h20 : La salle d’attente qui est partagée avec d’autres médecins est comble. C’est à ce moment que mon fils décide de me demander si Emmanuel Macron est mort. WTF ? Tout le monde rit et attend impatiemment ma réponse…

11h21 : Je prends un air de « Maman calme » et je lui réponds que non, c’est Jacques Chirac qui est mort qui lui aussi était Président de la République. Je croise les doigts pour qu’il n’enchaîne pas sur des questions sur la mort…

11h22 : La réponse lui suffit. L’honneur est sauf !

12H15 : La consultation d’avant à duré UNE HEURE. Mes enfants sont possédés et me réclame de la nourriture. Je n’en ai pas.

12h16 : JE PANIQUE

12h17 : C’est à nous. Pour deux consultations en une. (J’ai de la ventoline dans mon sac ?)

12h20 : C’est parti pour le bilan des 2 ans. Celui où tu as l’impression que ton enfant passe son bac.

12h22 : Il empile ses cubes tranquillou bilou. Architecte il sera.

12h25 : Pas moyen de lui faire nommer la voiture, la balle, la pomme qu’il voit sur le livre. Evidemment, à la maison, Il les prononce tout le temps.

12h35 : On enchaîne avec l’enfant numéro 1. La pédiatre lui demande quels légumes il aime manger. Il répond : du camembert. Je suis en PLS.

13h00 : On part enfin. Le contrôle technique a été passé avec brio et le vaccin est passé tout seul.

13h15 : Je vais me coucher. Adieu

Et vous ? Comment vivez-vous ces bilans pédiatriques ?

Si le format minute par minute te plaît, sache que tu en trouveras d’autres ici et ici

Je t’invite aussi à me rejoindre sur Instagram histoire de suivre en live mes tribulations de Maman Lilloise.


Une réflexion sur “Mon rdv chez le pédiatre minute par minute

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s